... et c'est comme ça qu'un jour, 4 ans et 17 jours après le dernier, un nouvel article fut posté sur ce blog. L'envie me trottait dans la tête depuis un moment de revenir ici, de faire un peu les poussières, de reprendre possession des lieux et de parler de bouquins, de ciné, de musique, bref, de toutes ces choses que j'aime. Non pas que l'envie m'ait quittée en fait, mais c'est juste le temps qui manque. Alors je n'ai toujours pas beaucoup de temps, mais je me dis que si je ne laisse pas s'écouler 4 ans entre mes articles... il y aura du progrès et ce ne sera déjà pas mal!

Reprenons donc et rentrons dans le vif du sujet avec une catégorie que je vais essayer de publier de façon mensuelle (ou à peu près): mes lectures du mois. J'ai envie de garder une trace écrite de ce que j'ai pensé des différents bouquins que j'ai lu et si vous aimé lire autant que moi, qui sait, ça vous donnera peut être des idées et des envies pour vos prochaines lectures.

C'est donc parti pour un petit debrief de mes lectures de septembre/octobre (oui, je reprend à peine ce blog et je casse déjà le concept des lectures DU mois...)

***

51yx8hYpRsL  51vzZZosqcL  51nT7QwiuiL

51lk9sMTfSL  41kmTOSWRoL

Le bruit et la fureur de William Faulkner

Ce livre, qui raconte le déclin d'une famille américaine dans les années 20, est le premier livre de Faulkner que je lis. Et je dois avouer que cette lecture m'a un peu déroutée. C'est un livre complexe, avec une narration originale.... une fois qu'on l'a comprise. Car j'ai plutôt eu du mal à rentrer dans l'histoire et j'ai trouvé les deux premières parties (le livre est construit en quatre parties) assez incompréhensibles et donc ennuyeuses. Je me suis accrochée et suis allée au bout car il en faudrait beaucoup pour que je lâche un bouquin, et je ne suis pas déçue car Faulkner a un style bien à part et je n'avais jamais rien lu de tel. Mais ce n'est pas une révélation pour moi...

Les morsures du passé, de Lisa Gardner

J'avais déjà lu La maison d'à côté de cette auteur et j'avais apprécié le style simple et efficace de ce thriller. Un style que j'ai retrouvé dans Les morsures du passé. On y retrouve l'enquêtrice D.D. Warren qui doit résoudre le meurtre d'une famille entière assassinée d'une balle dans la tête. L'enquête nous emmènera notamment dans l'univers d'un hôpital psychiatrique pour enfants, un thème à la fois dérangeant et flippant que je n'avais jamais vu traité dans un livre. L'écriture est simple et fluide, l'histoire très prenante et comme La maison d'à côté, c'est le genre de bouquin dont le suspens est tellement fort à chaque fin de chapitre qu'on en entame forcément un nouveau, et qu'on ne lâche finalement pas avant de l'avoir terminé. J'ai lu ce livre pendant mes vacances au bord de la piscine et c'est le genre de bouquin parfait pour la situation!

Natacha, de Vladimir Nabokov

J'aime beaucoup Nabokov et avant de me re-lancée dans un de ses romans, j'avais envie de lire ce recueil de nouvelles. La nouvelle n'est pas vraiment un genre que j'affectionne, j'aime les gros bouquins bien denses qui permettent une vraie immersion dans l'histoire et une bonne connaissance des personnages et qui laissent plus de traces dans le temps. Je n'ai donc pas grand chose à dire de ces nouvelles, si ce n'est que l'on retrouve le style de Nabokov, son écriture poétique et son goût pour l'ambiguité des sentiments. Pas inintéressant mais pas indispensable selon moi!

Vendetta, de R.J. Ellory

Je vous parlais de roman immersif, en voici un! Vendetta est un thriller sombre et violent qui retrace 50 ans d'histoire de la mafia entre les États-Unis et Cuba au travers d'une affaire d'enlèvement. Si vous aimez les histoires de gang, à base de vengeance et de règlements de comptes sanglants, ce roman est pour vous! Et si vous aimez les thrillers offrant un bon suspens, vous devriez également y trouver votre compte. Très bien documenté, Ellory mélange faits réels et fiction avec brio et nous livre un bouquin haletant aux personnages ambiguës et bien construits. Je recommande!

Le Crime d'Halloween, d'Agatha Christie

Les polars d'Agatha Christie sont un peu des livres "doudous" pour moi. J'ai lu Les dix petits nègres assez jeune et ce fut une révélation. J'adore cette auteur et j'aime particulièrement me lover dans ses romans en cette période d'automne hiver comme on se blottirait dans un plaid douillet. Les meurtres ne sont jamais "glauques" mais l'intrigue est toujours intelligente et bien ficelée, j'aime ce style classique, parfois un peu désuet que je trouve très réconfortant. Bref, quoi de mieux que la période d'Halloween pour lire Le crime d'Halloween? Même si j'ai retrouvé le style d'Agatha Christie si cher à mon coeur et son célèbre enquêteur Hercule Poirot, je n'ai pas été totalement embarquée dans l'histoire que j'ai trouvé assez creuse. Bien que l'intrigue se déroule à Halloween, on ne retrouve pas tellement l'ambiance de cette fête et l'enquête aurait tout aussi bien pu se dérouler à une autre période. Cela reste un petit livre sympathique à lire mais sans plus. Ce n'est pas celui que je recommanderai pour découvrir Agatha Christie.