Un billet ciné dans lequel je ne vais vous parler que d'un film. Mais croyez moi, il mérite bien un article pour lui tout seul tellement je l'ai aimé!

 19965023

Detachment, de Tony Kaye

Autant vous le dire, j'ai eu un méga coup de coeur pour ce film. Adrien Brody y joue le rôle d'un prof remplaçant un peu paumé qui arrive dans une classe d'élèves un peu paumés, et qu'il essaye d'aider à sa façon tout en gardant un certain "detachment". Ce que j'ai adoré dans ce film, c'est le contraste entre le fond d'une tristesse incroyable et la forme, originale et rythmée. Car c'est grâce à une mise en scène intelligente et stylisée que le film ne tombe pas dans un pessimisme insupportable (insertion de petits dessins animés, flash-back assez esthétiques, témoignages du prof...). Sorte d'"Entre les murs" très sombre, Detachment parle de la solitude, du mal être, d'un système scolaire impuissant, de la difficulté d'enseigner et de trouver sa place dans le monde moderne... rien de très joyeux donc. Si vous cherchez une note d'espoir dans ce film, il n'y en a pas. Et pourtant, quel film! Adrien Brody y est juste parfait, tout comme les autres acteurs et j'ai rarement autant apprécié de passer 1h30 les larmes aux yeux. Un film bouleversant, attachant (!!) et génial par le réalisateur d'American History X (le mec qui sait faire des films qui prennent aux tripes...) à voir absolument (sauf si vous avez déjà le moral à zéro).

***

A voir prochainement, La dame de fer de Phyllida Loyd que je n'ai toujours pas vu. Si quelqu'un peut me dire ce qu'il en a pensé, car apparemment les avis divergent!