Un billet ciné pour vous parler de deux films à voir absolument!

 19806656

Intouchables, d'Eric Toledano et Olivier Nakache

Difficile de parler d'Intouchables sans dire ce que la grande majorité des gens qui l'ont vu disent, à savoir que c'est une excellente comédie, mais également une histoire touchante, qu'on se tape franchement sur les cuisses à certains moment et qu'on verserait bien sa petite larme à d'autres, que Omar Sy est un sacré acteur et que François Cluzet aussi mais ça on le savait déjà, que décidément, le duo Toledano-Nakache fonctionne très bien (Nos jours heureux, Tellement proches, entre autres) et que ça fait du bien de voir une comédie avec du fond et pleine d'intelligence. Voilà donc une critique pas du tout originale mais bon, quand c'est bien, il faut le dire. Et si Intouchables pouvait dépasser Bienvenu chez les Chtis en nombre d'entrées... et ben ça me rassurerait franchement.

 

19821550

L'ordre et la morale, de Mathieu Kassovitz

Une histoire révoltante qui ne nous rassure en rien sur nos dirigeants et qui ne donne vraiment pas envie de croire en la politique. Je ne connaissais pas vraiment l'histoire de cette prise d'otage qui a eu lieu en 1988 en Nouvelle Calédonie, et j'ai bien aimé la façon dont elle est racontée dans ce film. La chronologie est intéressante et l'absence d'acteurs connus (à part Mathieu Kassovitz) rend l'affaire plus réelle et nous plonge vraiment au coeur du sujet. Un peu long au démarrage, on se laisse vite happer par cette histoire qui finit mal et on se dit que vraiment, il n'aurait pas fallu grand chose pour que tout ça soit évité. Un film qui raconte et qui dénonce, à voir absolument!

 

+++

Vus également: Contagion, de Steven Soderbergh. Encore un film sur un virus qui se propage à vitesse grand V et qui décime la population. Mais la mise en scène est intéressante, on y retrouve un grand nombre de bons acteurs et le scénario nous tient bien en haleine. Un bon film qui marche bien, à voir!

Time Out, de Andrew Niccol. Un monde dans lequel le temps est devenu une valeur marchande, l'idée n'était pas mauvaise, et servi par une bonne réalisation, ça aurait pu faire un sacré film de science-fiction. Malheureusement, bien qu'on se laisse prendre au jeu et que certaines choses nous fassent penser à la situation de crise actuelle, l'idée de départ n'est pas bien exploitée et la réalisation est moyenne (le compteur de temps en vert fluo sur le bras euh... y'a plus crédible les amis). Un bon film d'action mais qui laisse un goût d'inachevé.

Toutes nos envies, de Philippe Lioret. Quand j'ai lu le synopsis, j'ai cru que le film allait parler du sur-endettement. Ça en parle, un peu. Mais ça parle surtout du cancer, et le cancer n'est pas un sujet que l'on peut traiter de façon très originale. Comme c'est bien joué, je me suis laissée emporter dans l'histoire. Mais ça reste du déjà vu, assez plombant et un petit peu long.